Biden peut gagner, Trump peut l'empêcher

Biden peut gagner, Trump peut l'empêcher

À 16 heures, heure de Paris, les résultats de sept des cinquante États ne sont pas encore connus, et certains d’entre eux sont cruciauxUne tendance est cependant en train de se dessiner en faveur de Joe Biden

Pour l’instant, Joe Biden est crédité de 238 grands électeurs contre 213 pour le président républicain sortant Donald Trump. Un candidat a besoin de 270 grands électeurs au minimum pour remporter l’élection.

Les résultats des trois États sont particulièrement attendus : la Pennsylvanie, le Wisconsin ainsi que le Michigan. Ces états sont des swingstates : d’une élection à l’autre, le résultat des votes peut balancer tant du côté républicain que démocrate.

La Pennsylvanie et ses 20 grands électeurs semblent pour l’instant se diriger vers Donald Trump, avec 76% des bulletins de vote dépouillés.

Dans le Michigan (16 grands électeurs), Joe Biden est en tête avec 49,3% des voix contre 49,1% pour Donald Trump, après dépouillement de 90% des bulletins. Selon le New York Times, on s'attend à ce que les urnes restantes penchent en faveur du démocrate Joe Biden.

Dans le Wisconsin (10 grands électeurs), après dépouillement de 97% des bulletins, Joe Biden est repassé devant Donald Trump avec 49,4% des voix contre 48,8%, toujours CNN.

Votes par correspondance contestés

Ce sont les résultats dans ces trois États qui devraient faire basculer l’élection d’un côté ou de l’autre. Mais leur proclamation définitive pourrait s’y faire attendre : le comptage des votes par correspondance ralentit notamment le processus. Une douzaine d’États autorisent le vote par correspondance pendant encore une semaine, pour autant que le cachet de la poste date au plus tard du jour de l’élection.

Le Président Donald Trump refuse le comptage de ces bulletins évoquant des fraudes massives. Pourtant elles ne sont corroborées par personne, les Etats continuent de dépouiller.

"Hier soir j'avais une bonne avance, dans de nombreux Etats-clés" ..."Puis, un par un, ils ont commencé à disparaître magiquement avec l'apparition et le comptage de bulletins surprise".

Donald Trump sur Twitter ce mercredi 04 novembre 2020

Le président américain a déjà annoncé qu'il contestera les résultats si il perd. Sur de lui, avec 3 juges à la cour suprême nommés par ses soins, qui complète un premier trio. 6 juges sur 9 sont républicains. Cependant, ils sont nommés à vie et sont indépendants. Ils devront, surement, trancher sur l'élection en interprétant la constitution, comme en 2000.

Des résultats qui s'affinent... au profit de Biden

En attendant, les scrutateurs sont à l'oeuvre et comptabilisent avec attention tous les bulletins par correspondance qui sont en attente.

Dépouillement des votes par correspondance à Atlanta (AFP)

Ainsi, par rapport, à ce matin, les résultats semblent plus certains en Géorgie (16 grands électeurs) et la Caroline du Nord (15), où selon le New York Times, plus de 90% des bulletins ont été dépouillés. Donald Trump semble en avance dans les deux États mais CNN met en avant qu’en Géorgie, les plus grandes circonscriptions ont opté pour Joe Biden et c’est dans celles-ci que le dépouillement est le moins avancé.

Joe Biden mène avec un écart de de 0,6% au Nevada (six grands électeurs). Un peu moins de 15% des bulletins doivent encore être épluchés, mais les opérations de dépouillement y sont suspendues jusqu’à jeudi neuf heures, heure locale.

Reste l’Alaska, où seul un tiers des bulletins a été dépouillé. Avec ses trois grands électeurs, L’État n’est généralement pas considéré comme décisif. Les premiers résultats sont largement en faveur de Donald Trump.

Le nom du nouveau président américain pourrait ne pas être connu avant quelques jours.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire