Attentat à Tunis à proximité de l'ambassade de France

La Tunisie est une nouvelle fois le théâtre d’attaques terroristes. Ce jeudi, un kamikaze a visé la police sur la principale avenue de Tunis, la capitale, a indiqué un policier sur place, ajoutant que deux civils et trois policiers ont été blessés. « Il s’agit d’un attentat suicide, commis à 10 h 50 », a indiqué le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Sofiène Zaag.

Les autorités font également état d’une seconde explosion, cette fois à proximité d’une caserne de la Garde nationale. Quatre personnes ont été blessées dans ce deuxième attentat simultané.

Près de l’ambassade de France

Des morceaux de corps jonchaient la chaussée autour d’une voiture de police sur l’avenue Bourguiba, l’avenue principale, près de la vieille ville, très fréquentée par les touristes et les Tunisiens. Une des explosions s’est produite à quelques mètres de l’ambassade de France, l’autre près de la garde nationale.

Le 30 octobre dernier, une femme s’était fait exploser sur cette avenue Bourguiba, faisant au moins 20 blessés.

Auteur

  • L'AFP est, avec l'Associated Press et Reuters, une des trois agences de presse qui se partagent un quasi-monopole de l'information dans le monde. Elles ont en commun, à la différence de son prédécesseur Havas, de ne pas avoir d'actionnaire mais un conseil d'administration composé majoritairement d'éditeurs de presse.

Laisser un commentaire