Algérie : la langue française dans le viseur des autorités

Algérie : la langue française dans le viseur des autorités

En riposte aux critiques d’Emmanuel Macron contre l’Algérie et ses dirigeants en septembre, le gouvernent algérien a décidé de s’attaquer à l’usage de la langue française dans le secteur public et à son enseignement dans les écoles privées.

Ainsi deux départements ministériels, celui de la Formation professionnelle et celui de la Jeunesse et des sports, ont en effet émis, en octobre 2021, des circulaires ordonnant l’utilisation «exclusive» de la langue arabe dans leur documentation officielle et dans tout leur fonctionnement. Sans le dire, c’est le français qui est banni.

©TV5MONDE

Une population divisée

Pour certains Algériens, c’est un acte de souveraineté.

«Cette décision souveraine […] redonne espoir à la nation pour que l’Algérienne ne reste plus française, comme le souhaitait “le général expert”»

Ahmed Bennamane, polémiste connu pour être un ardent défenseur de la langue arabe

Pour d’autres, cette démarche est hypocrite. Les enfants des dirigeants sont toujours inscrits dans les lycées français et profitent ainsi d’un accès à la langue de Molière.

« Le jour où on s’assurera que vos enfants ne fréquentent plus le lycée français, vous pourrez parler d’arabisation!« 

Saïd Djabelkir, chercheur en théologie condamné pour atteinte aux préceptes de l’islam

La rédaction de TV5MONDE fait le point sur les intentions des dirigeants algériens.

Regardez le reportage de TV5MONDE

Auteur

  • TV5 Monde est l'un des trois plus grands réseaux mondiaux de télévision. Elle diffuse neuf signaux régionalisés distincts, ainsi que deux chaînes thématiques dédiées à l'Art de vivre (Style HD) et à la Jeunesse (Tivi5monde). TV5 Québec Canada fait également partie du réseau, mais est la propriété du Consortium de télévision Québec-Canada. En tant qu'opérateur de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), TV5 Monde met à disposition un portail multimédia gratuit et interactif pour apprendre et enseigner le français.

Laisser un commentaire