Comment le vin français tente d’échapper à la taxe Trump ?

Comment le vin français tente d’échapper à la taxe Trump ?

novembre 20, 2019 0 Par Fabien Ferasson

Plus malin qui croyait prendre !  Pour contrer le président Trump et sa taxe vengeresse sur les vins français (et donc européens – UE oblige) de moins de 14 degrés, les domaines français s’organisent : ils jouent avec la marge autorisée sur les étiquettes de leur vins blancs.

Rien d’illégal évidemment, juste un peu de malice dans l’utilisation de la marge autorisée de 0,5 degré. Marge que les viticulteurs avaient jusqu’alors utilisée à la baisse en titrant 14 degrés sur l’étiquette de leurs cuvées qui tournent plutôt à 14, 4, 14, 5 degrés.

10 à 15 % du chiffre d’affaires

Sauf qu’à 14,5 degrés, ces cuvées échappent à la taxe… Ce qui ne sera pas le cas des bouteilles de rouges, comme l’Aiglerie ou Maupiti qui n’atteignent pas les 14 degrés. Il n’y a pas de petites économies sur un marché aussi exponentiel que concurrentiel. L’export aux USA représente entre 10 à 15 % du chiffre d’affaires de la profession.

Publicités