Un Nobel Français de l’Etranger

Un Nobel Français de l’Etranger

octobre 11, 2018 0 Par La rédaction

Gérard Moudou @polytechnique

 

Il n’est pas le premier et il ne sera probablement pas le dernier Français de l’étranger à recevoir un Prix Nobel.   En effet le prix Nobel de physique 2018  a été attribué à l’Américain Arthur Ashkin,  ainsi qu’à la Canadienne Donna Strickland  et  au Français Gérard Mourou pour leurs travaux. Gérard Mourouet Donna Strickland, la troisième femme seulement lauréat du prix Nobel de physique, ont développé une technique pour produire des impulsions lasers plus intenses et plus courtes, avec des applications potentielles en médecine et en physique notamment.

Agé de  74 ans  Gérard Mourou  est pari en 1977 aux États-Unis  en  1977  pour un poste de  scientist au laboratoire pour l’énergie laser de l’université de d Rochester (Etat de New York).   En 1988, il  a rejoint en tant que professeur le département de génie électrique et informatique de l’université du Michigan où il fonde et dirige un laboratoire sur les sciences ultrarapides qui devient en 1991 le nouveau centre pour les sciences optiques ultrarapides.

Après trente années passées aux États-Unis, Gérard Mourou revient en France et enseigne à l’école Polytechnique.

Une illustration supplémentaire du talent de nombreux expatriés  qui plus que beaucoup participent au rayonnement de la France.

 

La Rédaction,

Le 04/10/2018

 

Publicités