Trois millions de nouvelles façons d’être français

Trois millions de nouvelles façons d’être français

décembre 30, 2018 0 Par Fabien Ferasson de Quental

Près de 3 millions de Français vivent, travaillent, totalement ou partiellement hors de France. La plus grande ville française, c’est le monde. Inédit. Habiter le monde est une nouvelle façon d’être français. Les Français de l’étranger sont évidemment très divers. Des retraités attirés par des conditions de vie plus faciles que dans l’Hexagone ; des jeunes, beaucoup, baroudeurs, entrepreneurs, citoyens du monde qui ouvrent des start-up, des restaurants, des boulangeries, dirigent des belles entreprises étrangères, enseignent, soignent, mille façons de vivre les nouvelles opportunités qu’offrent un monde compliqué, turbulent mais de plus en plus ouvert.

Nous avons créé lesfrançais.presspour eux : Une lettre hebdomadaire de 35.000 lecteurs uniques quatre fois par mois, (envoyée à 200.000 foyers, ce qui en fait un taux d’ouverture de presque 20%, élevé). Cette lettre est désormais lue chaque mois par 100.000 Français de l’étranger. Un site d’info en renouvelé quotidiennement : 35.000 visiteurs par mois, 90.000 pages vues. Plus de 1000 visiteurs jours en moyenne sur les trois derniers mois, auxquels il faut ajouter les réseaux sociaux: Facebook chiffre la portée de nos publications à plus de 100.000  ce dernier mois.

Sur 3 millions de Français, nous pouvons encore progresser. C’est notre intention, même si, en dix mois, nous sommes déjà devenus le premier site d’information. Ceux qui nous suivent sont en effet pour 84% des Français de l’étranger, le plus fort taux en ce domaine, (même si on nous regarde aussi beaucoup en France, notamment rue de la Convention, au Ministère, ce qui nous flatte).

Nous progresserons parce que nous corrigerons nos défauts. Nous ne sommes parfois pas assez réactifs. Il faut admettre que si nous publions tous les jours plusieurs articles nouveaux, nous n’avons pas la structure d’un quotidien. Nous manquons de moyens, et donc de temps. Nous aurons plus de moyens. Nous manquons de correspondants. Nous en gagnerons. Nous manquons de retour d’expériences, d’exemples, de pratiques, parce que chaque pays est différent. Nous solliciterons vos témoignages et vos demandes. Il est vrai qu’on trouve beaucoup d’explications dans les consulats et sur le site du MAE, et que nous ne sommes pas là pour répéter ce que l’on peut trouver ailleurs. (Et que nous sommes là aussi pour louer ou critiquer les services du MAE ou des autres ministères : Bercy, l’Education nationale, les affaires sociales).

Nous progresserons parce que nous nous voulons l’expression, parfois contradictoire, parfois abrupte, des Français de l’étranger dans leur diversité. Personnellement, j’ai un passé d’homme politique et de diplomate, mes éditoriaux en témoignent : Je suis libéral, démocrate, européen. Libéral, je ne pratique pas la censure. La retenue, parfois. Les rédacteurs sélectionnent les sujets, vérifient les informations, pas les opinions. Démocrates, nous publions des articles de tous les bords politiques. Nous privilégions, c’est vrai, les principes de la démocratie dans le monde. Nous ne la voyons ni sur le déclin ni comme une arme vicieuse de l’impérialisme occidental. Nous le faisons d’autant plus qu’elle est souvent mal défendue, ou mal incarnée. Européens, nous sommes très présents à Bruxelles, et bien informés.

Nous progresserons justement parce que nous avons des partenaires, comme « Euractiv » premier site d’informations européen ou Lorello Ecodata, une lettre confidentielle d’analyses économiques. D’autres sont entrain de nous rejoindre. Plus d’informations, plus de diversité, plus de thèmes, plus de sujets, plus d’articles, plus de lecteurs, plus de contributeurs. Ce sont ces derniers, que je ne peux citer tous, que je remercie de participer à cette aventure originale, qui leur plait parce qu’elle est nouvelle, fragile, turbulente, audacieuse, comme le nouveau monde des nouveaux Français de l’étranger dont vous faites partie.

Trois millions de vœux pour 2019 !

Laurent Dominati

Président de la société éditrice « lesfrancais.press.

A. Député; A. Ambassadeur.

Publicités