Stéphane Spira, le saxophoniste français de New York

Stéphane Spira, le saxophoniste français de New York

janvier 13, 2019 0 Par Redaction

STEPHANE SPIRA – © Fred Lebayle

Stéphane Spira, compte parmi les meilleurs musiciens  de jazz. C’est aussi un Français de l’étranger qui habite à New York.
Né en 1966, ingénieur électronicien il vit une première expatriation en Arabie Saoudite au lendemain de la première guerre du golfe dans les années 90. Revenu en France en 1996, il décide de s’offrir une année sabbatique pour vivre sa passion, le saxophone.

C’est à 18 ans que Stéphane Spira est tombé sous le charme de la musique de Miles Davis. Le jazz tient une part importante dans sa vie d’étudiant rythmée par la célèbre émission sur FIP Clubjazzafip.

Agé de trente ans, Stéphane Spira décide de prendre des cours pour perfectionner sa formation d’autodidacte et fréquente les clubs de jazz de la capitale. C’est là qu’il prend la décision de devenir musicien de jazz. Stéphane se forme en grande partie durant ce que l’on appelle des boeufs , des after hours durant lesquels il apprend au contact d’autres musiciens.
A cette époque Stéphane Spira fonde son premier quartet avec le guitariste Jean-Luc Roumier.  En plus du saxophone il ajoute une nouvelle corde à son arc : la composition. Un premier album « First Page » sort en 2006. Un second «SpiraBassi » le suit en 2009.

 

Lors de la perte de son père en 2007, une nouvelle page s’ouvre dans la vie de Stéphane. Il sent le besoin de vivre de nouvelles aventures et de s’expatrier. Son second album sorti, il prend la décision de partir à New York, la capitale du jazz.

Au printemps 2009, pendant trois mois, Stéphane Spira fréquente ce que New York comporte de clubs de jazz et de jazzmen. Au club « Smalls » lieu de rencontre des musiciens, il noue des contacts. Il prend alors la décision de s’installer aux Etats Unis. Avant de rentrer en France au terme de son visa de touriste, Stéphane Spira demande un via O-1A réservé aux artistes qui ont des compétences remarquables. En janvier 2010, il revient s’installer à New York, dans un petit appartement dans le « Village » à proximité des clubs de jazz.

 

NYC Village

Mais les liens ne sont pas coupés avec la France. Stéphane Spira revient régulièrement. Il y enregistre ainsi « Round about Jobim » avec Lionel Belmondo qui sortira en avril 2012. D’ailleurs son premier album New yorkais, paru en 2014, « In Between », rappelle par son titre et sa musique les déplacements répétés.

 

En 2015, Stéphane Spira épouse une artiste lyrique américaine et fonde une famille avec la naissance peu de temps après du petit Léo. La famille quitte alors le sud de Manhattan pour s’installer dans le quartier de Washington Heigths.

Au lendemain de la sortie en septembre 2018 de son dernier album « New Playground » , Stéphane nous confie qu’il a fait le projet de revenir s’installer en famille en France. S’il a gardé son petit appartement à Paris, son choix s’est porté sur une région découverte il y a quelques années, la Bretagne. Ce sera le Finistère et les bords de mer à proximité de Quimper. Gageons que le Breton d’adoption contribuera à développer les liens déjà très forts entre Breizh & Big Apple.

 

Le 23 janvier prochain Stéphane Spira se produira à New York, àl’hôtel Kitano, pour un Jazz at Kitano

Le 30 avril, à l’occasion de la Journée Intenationale du Jazz, il jouera à paris à la mairie du VIème arrondissement. Cette journé a été fondée en 2011par l’UNESCO pour « mettre en avant le jazz et son rôle diplomatique d’unification des peuples partout dans le monde ».

 

Jean-Louis GIBAULT

 

Publicités