Sandra Muller: la Française de NYC qui créa  #BALANCETONPORC

Sandra Muller: la Française de NYC qui créa #BALANCETONPORC

novembre 20, 2018 0 Par Redaction

portrait Flammarion – Sandra Muller

Sandra Muller est une Française de New York . Cette journaliste a repris et dirige depuis une vingtaine d’années La Lettre de l’Audiovisuel créée en 1977 dans le secteur des médias et des nouvelles technologies. Au sein d’une société familiale elle a piloté la modernisation du titre.

Sandra Muller est parisienne. Elevée dans une famille à structure matriarcale, elle s’est expatriée avec ses enfants en 2013 aux Etats Unis. Elle habite à New York dans Upper West Side à proximité de l’Université de Columbia. En 2017 elle connait une brutale notoriété et est élue – avec d’autres militantes féministes – personnalité de l’année 2017 par Time magazine. Sandra Muller est reconnue comme une « silent breaker » à la mode américaine.

Le 13 octobre 2017, en pleine affaire Harvey Weinstein, elle invente et utilise pour la première fois #BalanceTonPorc pour partager des témoignages de violences sexuelles et sexistes dans différents milieux. Et ce n’est que deux jours plus tard que l’actrice américaine Alyssa Milano propose d’utiliser #MeToo en référence au mouvement MeToo créé 2007 en ce sens par l’activiste Tarana Burke .
.

Ainsi la jeune journaliste française dénonce t-elle  un patron de chaîne de télévision française qui l’a humiliée et agressée verbalement. En quelques jours le hashtag est repris 200 000 fois. Sandra Muller s’est inspirée du titre d’un article sur Harvey Weinstein paru dans le Parisien. Fin juillet 2018, c’est près de neuf cent mille messages qui ont été envoyés via le hashtag. Aujourd’hui Sandra Muller nous annonce 1 million.

A l’occasion de la sortie de son livre, Sandra Muller nous parle de son engagement contre le harcèlement. Si elle s’avoue fatiguée par la pression d ‘une année exceptionnelle, elle compte poursuivre son combat. Sarah participera le 8 mars prochain à la célébration de la journée de la femme à la George Washington University à DC à l’occasion d’une exposition de photographies.

Son premier objectif est de  » transformer BalanceTonPorc, qui peut être perçu comme un peu agressif en France, en une association contre le harcèlement au bureau We Work Safe » . Son projet est de créer une charte de bonne conduite et de la proposer aux entreprises. Celles qui y adhèreront pourront afficher un logo et contribuer à un fonds d’aide aux victimes de harcèlement.

Sandra Muller ne se revendique pas comme féministe alors qu’elle a initié un vaste mouvement de libération de la parole. Son livre est le témoignage d’une femme engagée et déterminée.

#BalanceTonPorc, Sandra Muller, Flammarion, 2018, 240 pages,18 euros

 

La Rédaction,

Publicités