Rugy : A quoi peut donc bien servir un ministre écolo?

Rugy : A quoi peut donc bien servir un ministre écolo?

octobre 11, 2018 0 Par La rédaction

 

François de Rugy est le nouveau ministre de la transition écologique. Un titre qui lui va bien puisqu’il est spécialiste de l’écologie mais aussi de la transition: il est passé de Lalonde aux Verts, des Verts au Parti Ecologiste, au groupe socialiste, puis à LREM. Tout cela en commençant à l’Assemblée nationale comme assistant parlementaire jusqu’à en devenir le Président. En peu de temps, celui de quelques transitions. Entre deux postes ou deux partis, François de Rugy a eu le temps d’écrire un livre : A quoi peut bien servir un député écolo ? Il aura désormais la responsabilité de répondre à la question autrement plus grave de savoir à quoi servira un ministre écolo, lui qui reste le Président fondateur du Parti écologiste.

Rugy se veut pragmatique, comme son ami Vincent Placé.Certains le décriraient comme un politicien opportuniste, n’hésitant pas à renier ses engagements. Le dernier reniement fut celui de la primaire ministère : après s’être engagé à soutenir le vainqueur, il quitta Benoit Hamon pour Emmanuel Macron. Bon pari, qui s’appuyait aussi sur des convictions : il avait aussi écrit un petit livre simplement intitulé : Ecologie ou gauchisme, il faut choisir. Il choisit Macron. Pourtant, ce dernier, disent les rumeurs, ne l’appréciait pas vraiment dans son nouveau costume de Président de l’Assemblée nationale. Et si cette nomination pouvait servir à placer quelqu’un d’autre au perchoir de l’Assemblée ? Richard Ferrand, qui avait du démissionner du gouvernement, s’y voit déjà. D’une pierre deux coups.

En attendant, un homme aussi habile pour lui-même peut aussi l’être pour son ministère. Personne ne croira que la France atteindra 100% d’énergies renouvelables en 2050, comme il le proposait dans son programme. Ce n’est ni faisable, ni souhaitable. Mais son sens du pragmatisme, du compromis, son esprit d’ouverture peuvent faire plus de choses que l’inutile frustration d’un Hulot. En tout cas, le gouvernement n’a pas pris de risque. Ce n’est pas Rugy qui démissionnera. Toujours plus haut.

 

La Rédaction

Notre précédent article sur François de Rugy, Merci Sahib, tribune  en date du 23/05/20198

Article de ce jour sur Roxana Maracineanu, nouvelle Ministre des Sports

Publicités