Rougeole : épidémie en Algérie alors que depuis des mois les cas explosent aussi en Europe

Rougeole : épidémie en Algérie alors que depuis des mois les cas explosent aussi en Europe

octobre 9, 2018 0 Par La rédaction

 

 

L’Algérie connaît depuis début août une épidémie de choléra.  Au 1er septembre on totalisait  74 cas. Un autre cas avéré a été recensé le 6 septembre par les autorités sanitaires  dans la wilaya d’Oran. Dans son édition du 10 septembre, Le Soir d’Algérie craignait une propagation de la maladie à l’ouest du pays.

En même temps une épidémie de rougeole s’est déclenchéedans la wilaya d’El Bayadh, à l’Ouest de l’Algérie.    Depuis la mi-août 20 malades ont été hospitalisés: un est décédé.

L’OMS – Organisation Mondiale de la Santé – annonce que sur les six premiers mois de l’année, il y a déjà eu en Europe deux fois plus de cas de rougeole que sur toute l’année 2017. Plus de 41000 enfants et adultes ont contracté la rougeole depuis janvier 2018 en Europe.  37 personnes en sont décédées.

 

Dource  Le Monde, d’après OMS.  

pour  2018, chiffres de janvier à juillet

 

La France n’est pas épargnée  et se trouve même en première ligne. On y dénombre en moyenne 20 nouvelles contaminations par semaine.  Plus précisément, 2741 cas ont été déclarés en France entre novembre 2017 et août  2018.  22% d’entre eux ont été hospitalisés et trois décès sont survenus depuis janvier.

Il faut rappeler que la rougeole n’est ni une maladie éradiquée, ni une maladie infantile bénigne. Elle affecte les adultes et elle peut entraîner des complications pulmonaires ou neurologiques sérieuses, voire être fatale.  Dix fois plus contagieuse que la grippe, elle se transmet  d’une personne à l’autre par l’air, lors de toux, éternuements, mouchage etc…

89% des cas recensés en France  sont survenus chez des personnes non ou mal vaccinées.  On entend par mal vaccinées les personnes qui n’ont reçu qu’une seule dose de vaccin, alors que la couverture en nécessite deux.

 

Mesures à adopter pour limiter la propagation de la rougeole:

Se laver les mains à l’eau et au savon, avant et après chaque contact avec votre enfant ou votre adolescent atteint de rougeole.Apprenez à votre enfant à se laver correctement et fréquemment les mains.

Se laver le nezavec du sérum physiologique.

Se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir jetable, lorsqu’il éternue ou tousse. S’il n’a pas de mouchoir, apprenez-lui à se couvrir la bouche et le nez avec sa manche (au niveau du pli du coude).

Si vous avez la rougeole:

Porter un masque pour limiter la propagation du virus.
Nettoyer les objets (jouets, téléphone, clavier d’ordinateur, etc.) utilisés par le malade.
Éviter d’embrasser votre enfant et dissuadez-en ses frères et ses sœurs, même non malades.
Ne pas  partager ses objets de la vie quotidienne avec ses proches : verres, couverts…
Ranger sa brosse à dents après usage et veillez à ce que personne ne l’utilise.
Aérer sa maison au minimum une fois par jour et maintenez la température à 19 °C.
Retirez son enfant malade (ou votre adolescent) de l’école, du lycée ou de la collectivité dans laquelle il va pendant le temps de contagiosité (au moins 5 jours après le début de l’éruption de rougeole).
Prévenir son entourage familial, social et professionnel afin que chacun puisse vérifier s’il est correctement vacciné contre la rougeole.

 

 

 

Article du 03/09/2018  Cholera en Algérie, inquiétude en France

 

La Rédaction,

Le  18/09/2018

 

Publicités