Rencontre avec les élus d’Allemagne

Rencontre avec les élus d’Allemagne

novembre 30, 2019 0 Par Francois Lestanguet

L’Allemagne et la France sont parmi les pays les plus intégrés au monde. L’Allemagne est le principal partenaire commercial de la France, son premier client (68,6 Mds€ d’exportations en 2017), et son premier fournisseur (85,8 Mds€ d’importations en 2017).

Les économies française et allemande sont extrêmement imbriquées et complémentaires. 2737 entreprises françaises sont implantées en Allemagne (soit 30% des filiales françaises implantées dans la zone euro), emploient 363000 personnes et génèrent, selon l’INSEE, un chiffre d’affaires de 147 Mds€. En sens inverse, 3200 entreprises allemandes sont implantées en France, emploient 310 000 personnes et génèrent un chiffre d’affaires de 141 Mds€.

Une massive présence française en Allemagne

L’ambassade de France à Berlin

Plus de 110 000 de nos compatriotes vivent outre-Rhin. Un intense maillage existe pour les accompagner avec outre l’ambassade, des consulats à Düsseldorf, Francfort, Munich, Hambourg, Stuttgart, Sarrebruck. 26 villes à travers tout le pays comptent par ailleurs des antennes de l’Institut français et du centre franco-allemand. Comptons aussi la présence de lycées français comme celui de Berlin.

Le monde associatif français existe aussi! Y compris des associations régionales représentant les  Bretons, la fédération de l’entente franco-allemande

Une communauté très intégrée

Le député des Français d’Allemagne Frédéric Petit

La communauté française est très diverse. L’élue consulaire et AFE Aurélie Fondecave nous la décrit comme largement composée de bi-nationaux, fortement intégrés dans la société allemande. Cela diffère d’autres territoires de la circonscription comme la République tchèque et la Slovaquie qui comptent des communautés bien moins importantes et surtout assez largement repliées entre francophones.

Le Député Petit, dont la circonscription couvre aussi la Pologne, la Hongrie … souligne pour sa part la grande diversité des situations. Au sein même de l’Allemagne, de grandes différences persistent 30 ans après la chute du mur. Le Sénateur Le Gleut, lui même né à Berlin Ouest, nous rappelle la situation dans un long entretien qu’il nous a accordé. Son épouse, née à Berlin-Est, le résume élégamment: “j’ai grandi dans deux pays sans déménager”.

Comment les uns et les autres voient-ils cet événement planétaire? De manière différente selon Mme Fondecave, les Allemands ont “un rapport plus complexé à l’histoire, que ce soit celle-ci ou bien entendu la seconde Guerre mondiale”. Pour autant, cela fut largement couvert dans le pays. Le symbole d’une Chancelière issue pour la première fois de “l’est” et qui vécu elle même en personne la chute du mur a renforcer sans nul doute au fil des ans le rapprochement entre les deux Allemagnes.

Publicités