Que boire avec la bûche de Nouvel an ? par JL Gibault

Que boire avec la bûche de Nouvel an ? par JL Gibault

décembre 23, 2018 0 Par Redaction

 

Bien entendu le vin de champagne reste associé aux fêtes.  Mais nous sommes de plus en plus nombreux à le prendre en apéritif pour célébrer les retrouvailles familiales.  Durant le repas les vins peuvent se succéder au fil des plats. Mais quand arrive le dessert, on  se demande souvent ce que l’on peut servir avec la traditionnelle bûche de Noël.

Voici quelques idées pour accompagner la bûche, qu’elle soit au chocolat,  à la crème au beurre ou aux fruits rouges.  A chaque fois j’ai fait le choix de vins originaires de la Catalogne française.

 

Bûche crème au beurre

Pour une bûche à la crème au beurre, un vin de Rivesaltes va à merveille  La gamme des Rivesaltes est d’une grande variété d’aromes et de saveurs.  On en trouve des rouges, blancs, ambrés,  tuilés, hors d’âge etc…Ce sont tous des vins de dessert. On peut en trouver pour chaque  pâtisserie.  Dans le cas d’une crème au beurre,  un Rivesaltes Aimé Cazes 1978  magnifierait le dessert. Il s’agit d’un vin hors d’âge ayant subi un vieillissement de 22 ans en fût de chêne. Il est issu de vignes de 40/45 ans d’âge 100 %grenache blanc.  C’est un vin exceptionnel à la couleur topaze foncé qui révèle des aromes complexes de café, de fruit sec et de pralin  avec des nuances d’épices douces, d’orange amer et de quinquina.

 

 

 

Bûche au chocolat

Restons dans les vins des Pyrénées Orientales avec le Maury.  Il s’agit d’un vin doux nature, vieilli au moins deux ans et produit sur le territoire de quatre villages du nord ouest du département.  Les vins de cette région sont utilisés pour l’élaboration d’apéritifs comme le Byrrh. Sous l’appellation  Maury on trouve des vins de type vintage et style rancio, aux arôme caractéristiques d’un long vieillissement en bois. Le vin tire entre 15°et 21° avec une richesse très élevée en sucre.

Pour ce dessert au chocolat, je servirais  un Maury 20 ans d’âge du domaine du Mas Amiel  (Cépages: 90 % Grenache noir, 5% Maccabeu et  5% Carignan). Ce vin à la magnifique robe ambrée développe des arômes de figues sèches doucement acidulés qui se mêlent à l’évocation d’épices douces, puis il grandit sur des notes plus étonnantes de réglisse fraîche. Une finale d’une grande persistance ». En bouche il est puissant et charnu avec une douceur qui s’exprime avec délicatesse.

Ouvrir une heure avant et servir à 15 °C.

Bûche aux fruits rouges

Pour ceux qui n’aiment ni le  chocolat ni la crème au beurre, rien de tel qu’une bûche de Noël aux fruits rouges.   Et là encore la Catalogne Française nous offre un des vins de dessert dont elle a le secret; le Banyuls.

Cette vieille appellation d’origine contrôlée en bord de méditerranée couvre les villages de  Collioure, Port Vendres, Cerbere et Banyuls. Les Banyuls sont  blancs ou rouges.  Parmi les rouges on trouve les rancio élevés en milieu oxydatif  aux aromes cacaotés et les rimages   (Mutés sur grains, élevage à l’abri de l’air)  aux arômes à forte dominante  de fruits rouges.

 

Un Banyuls du domaine de la Rectorie, Cuvée Léon Parcé ira très bien avec ce dessert.
Cette cuvée  – Grenache  à 90% et Carignan à 10%-  est vendangée un peu plus tard que les autres cuvées, puis élevée 12 mois en barriques et foudres. A la dégustation, son fruit est ainsi plus évolué et sa charpente plus soutenue. Ce vin ne connaît quasiment pas de date de péremption ; il peut être conservé en cave de très longues années. La teneur en alcool est de 16°5. Température de service : 12°C environ

 

Bonne année à tous où que vous vous trouviez.  

 

Jean-Louis GIBAULT

Publicités