Pierre El Khoury, architecte de la modernité libanaise

Pierre El Khoury, architecte de la modernité libanaise

octobre 27, 2018 0 Par Redaction

 

Notre Dame du Liban

Pierre El Khoury est un architecte libanais, né en 1930. Suivant les traces de son père, il part en 1950 aux Beaux-Arts de Paris dans le but d’obtenir son diplôme après avoir passé un an à l’université libanaise.

Il reçoit en 1957 le prix du meilleur diplôme pour son projet d’un monastère à la montagne. Une série de chambres en enfilades, taillées au dessus d’un massif rocheux, redessinent la montagne dans son ensemble en affirmant déjà les principes fondateur de l’architecture de Pierre El Khoury : l’importance du site, l’opposition du plein et du vide et la relation entre le patio et l’espace clos. Ces dernières particularités sont notamment issues de son éducation Moyen Orientale où la maison libanaise est tramée sur des espaces pleins, centrés autour d’un patio.

En 1959, il réalise son premier projet dans la banlieue de Beyrouth, sa ville natale. Il choisit un terrain sur la colline de Yarzeh, au milieu des bois, et décide d’y installer sa maison. Après lecture de ses plans, on peut remarquer l’attachement au site et la constante recherche de l’architecte. Bâti autour d’un site rocheux, les plans se transforment au fils des travaux pour finalement incorporer entièrement le site dans lequel il s’insère. La maison est séparée entre privée et public par sa partie rocheuse qui délimite un territoire bien précis. Influencé par le courant international, il construit une villa à la manière de Falling Waters, ancrée dans le site et cachée de l’œil des passants.

 

Maison @Liban

 

Pierre El Khoury reçoit par la suite de nombreuses commandes, notamment pour des lieux de culte. Ses recherches sur la lumière et les espaces intermédiaires, de transition entre public et privé, lui ont permit de travailler au mieux les églises ou monastère. Il est aujourd’hui considéré comme l’architecte de la modernité au Liban. Son travail est marqué par ses années d’études en France où il étudie l’architecture classique et les modernes. Ces inspirations multiples le force à trouver une alliance entre Orient et Occident, entre Ombre et Lumière.

Pierre El Khoury est également appelé à travailler en tant qu’urbaniste pour les villes de Tyr et de Beyrouth. Encadré par l’APUR (Atelier Parisien d’Urbanisme), il effectue de nombreux plans régulateurs pour redynamiser la capitale pendant et après la guerre civile (1975-1990). Il relève et analyse à cette période les différentes strates d’histoire qui constituent Beyrouth. Bien que ces derniers n’aient pas aboutis, il est cependant élu en 1983 à l’Académie d’Architecture de Paris en signe de reconnaissance pour son travail d’urbaniste. Il a par la suite collaboré avec l’architecte français Jean Michel Wilmotte sur le projet du Musée National de Beyrouth et celui du Musée Sursock.

Passionné par l’homme en général, Pierre El Khoury exerce en tant qu’urbaniste, architecte, designer et même constructeur. Ses différents projets sont emprunts d’un style international et d’une modernité certaine. Il reste aujourd’hui une personnalité majeure de la scène architecturale du Moyen-Orient.

Clara May Lhermitte
Bruno Veauvy

 

Le 27/10/2018

Publicités