Michel Barnier renonce pour….. mieux revenir?

Michel Barnier renonce pour….. mieux revenir?

octobre 11, 2018 0 Par La rédaction

 

 

La décision est tombée : dans une lettre en date de Vendredi  28 septembre adressée au Français Joseh Daul, Président  du Parti Populaire Européen  (PPE),  et  twittée le même jour,  Michel Barnier annonce renoncer à briguer l’investiture du PPE pour être le candidat de la droite européenne  à la présidence de la prochaine Commission européenne.  L’ancien ministre des affaires étrangères de Jacques Chirac, actuel responsable pour l’Union Européenne de la négociation du Brexit avec Londres écrit : « Après avoir reçu beaucoup d’engagements et de soutiens, c’est une décision difficile que je prends en toute responsabilité. ous sommes dans la dernière ligne droite d’une négociation grave et complexe sur le retrait ordonné du Royaume-Uni. C’est mon devoir de rester engagé […] pour la bonne conclusion de cette négociation. »

 

 

 

Michel Barnier devait déposer sa candidature  auprès du PPE pour la mi octobre, en vue d’une désignation  au congrès d’Helsinki des 7 & 8 novembre.  Or les négociations du Brexit ne seront ni  bouclées ni entrées dans une phase terminale. Un  sommet européen  sur la question a lieu les 18 et  19 octobre prochains.  Michel Barnier ne peut pas quitter ses fonctions avant  . Il l’explique dans sa lettre au Président Daul en écrivant  « cet engagement n’est aujourd’hui pas compatible avec le calendrier fixé par le Parti populaire européen pour le choix de son chef de file pour les élections européennes »  En effet, le calendrier du Brexit  et celui du PPE se chevauchent et  empêchent la candidature de  Michel Barnier.

 

 

Lettre de Michel Barnier à Joseph Daul, Président du PPE

 

Il faut  rappeler que la formation politique qui aura la majorité des sièges au Parlement européen – probablement le PPE –  proposera son« »Spitzenkandidat  »  c’est-à-dire son chef de file désigné avant la campagne électorale,  comme prochain président de la Commission européenne.  Le Bavarois, Manfred Weber, actuel président du groupe PPE au Parlement européén,  devrait  être désigné. 

 

Mais cela signifie t-il que Michel Barnier ne sera pas président de la prochaine Commission européenne?

Certainement pas, car le choix final du Président revient aux dirigeants européens.  S’il est  normal que  ce dernier appartienne au premier groupe du parlement européen, les chefs d’états et de gouvernements peuvent choisir une personnalité qui adhère au PPE.  En juin 2019 ces derniers  auront  le choix de nommer M Weber s’il est  désigné Spitzenkandidat et si le PPE gagne les élections (comme ce fut le cas pour Jean-Claude Junker en 2014) ou non.     Ils pourraient alors  choisir  un autre membre du PPE…. tout auréolé des négociations du Brexit qui prendront fin en mars 2019…. et  porter Michel Barnier à la présidence de la Commission européenne.

 

Bref,  sans le soutien des LR – parti auquel il semble ne pas avoir réadhéré – mais avec celui des chefs d’états et de gouvernements européens  – dont Emmanuel Macron – Michel Barnier  pourrait être le prochain président de la Commission Européenne.  Un Français reviendrait à sa tête  près de  30 ans après le départ de Jacques Delors.

 

Ce serait une très belle victoire, non seulement pour Michel Barnier, mais aussi pour le Pésident du PPE, Joseph Daul, et le  Président  Emmanuel Macron.

 

La Rédaction,

Le 01/10/2018

 

 

Publicités