L’Espagne veut rapatrier ses expatriés

L’Espagne veut rapatrier ses expatriés

novembre 15, 2018 0 Par Redaction

Consuelo Rumi, Secrétaire d’Etat aux Migrations

Il a fallu attendre la fin de  2016, pour que le PIB  de l’Espagne retrouve son  niveau d’avant la crise de 2009.    Pendant ce temps 1 million d’Espagnols ont quitté le pays.  Il s’est souvent agi de jeunes travailleurs qualifiés. Mercredi 14 novembre la secrétaire d’État aux Migrations Consuelo Rumi a  fait part  de la volonté de son gouvernement d’oeuvrer à  leur retour.  

La majorité des quelques  940.000 expatriés partis au plus fort de la crises sont des jeunes qualifiés  : ingénieurs, scientifiques, médecins….   A l’heure où la croissance espagnole est forte,  il s’agit de satisfaire la demande des entreprises.  Consuelo Rumi  l’explique  ” Les profils demandés par les entreprises sont en lien avec la technologie et la recherche”.    Le gouvernement du nouveau premier ministre espagnol, le socialiste Pedro Sanchez, prépare donc un plan d’actions pour début 2019.  Il n’est cependant pas question  de verser une aide financière généralisée au retour.  Néanmoins cela est envisagé   pour  certains projets “par exemple de recherche, qui seraient très importants et apporteraient une valeur ajoutée”.

Pedro Sanchez, le Premier Ministre espagnol

Mais la tâche ne s’annonce pas aisée.  Consuelo Rumi est consciente qu’il y a des “résistances”  de la part des émigrés  car  souvent les conditions de travail sont meilleures là où il sont partis durant la crise : Allemagne, Royaume Uni et Suisse pour la plupart.  Les salaires espagnols sont en effet bas car  le chômage reste  fort (14,5% en septembre) et 27% des contrats sont des CDD.

 Cette problématique est bien connue de nombreux expatriés Français qui pourraient rentrer en France mais bénéficient de meilleures condition de vie et de travail là où il résident.

 

La Rédaction

Publicités