Les Républicains de l’étranger amaigris et droitisés

Les Républicains de l’étranger amaigris et droitisés

octobre 14, 2018 0 Par Redaction

Les résultats sont tombés dans la Fédération des Français de l’Etranger des LR. Autrefois forte de quelques milliers d’adhérents, elle a réduit comme peau de chagrin. En décembre dernier, lors de l’élection de Laurent Wauquiez il y avait encore près de 2000 inscrits sur les listes électorales. Samedi 13 octobre, lors du vote pour le renouvellement des responsables locaux, la chute s’est accélérée.

Comme nous l’avions annoncé, il n’y a eu vote que dans 5 sections: Belgique (103 inscrits), Suisse (83), Liban (58) Royaume Uni (55) et Russie (53).  Ceci signifie que partout ailleurs, il y a moins de 50 militants. Les sections des Etats Unis (136.6999 Français sur les registres consulaires ), d’Allemagne (116.388) et du Canada (103.967) – pays qui accueillent d’importantes communautés de français et qui étaient il y a peu prospères – ont quasi disparu. Au Luxembourg (35.872) et en Espagne (85.121), on ne vote plus.

La participation globale lors de ces 5 scrutins a été de 53% (187 sur 352 ). Dans 2 cas il n’y avait qu’un candidat, à chaque fois sortant : au Liban et en Russie. Ils ont donc été réélus avec 100% des voix. Mais la mobilisation a été différente : 72% en Russie contre 48% au Liban.

Dans les 3 sections où il y avait plusieurs candidats, les 2 sortants ont été réélus avec à chaque fois 90% des voix (Belgique et Royaume Uni). C’est en Suisse où la participation a été la plus faible (38%) que le candidat vainqueur fait le plus maigre score :71%

Bref, on assiste à la victoire éclatante des candidats proches de Laurent Wauquiez comme c’est le cas en Belgique ou au Royaume Uni. A chaque fois ces derniers éliminent les rares candidats modérés. Ainsi en Belgique, la sarkozyste Sylvie Casalta ne fait-elle que 6 voix face à Anthony Bisch, candidat Wauquiez-Sens Commun qui en réalise 52. Deux ans et demi auparavant Anthony Bisch faisait un peu plus de 70 voix ( 33%) face à un candidat pro européen et sarkozyste qui en faisait plus de 110 (53%).  Quand ce dernier a rejoint Agir les constructifs fin 2017 il y avait plus de 200 militants dans la section… 9 mois après ils sont 103. En deux ans le parti a perdu plus des 2/3 de ses effectifs et son centre de gravité s’est déporté sur la droite dure.   La tendance est claire :  toujours moins de militants, mais toujours de plus en plus à droite.

La leçon est rude pour ceux des Républicains qui soutiennent Valérie Pécresse.   La pluralité disparait d’autant plus chez les LR de l’étranger que dans les sections où il n’y a pas eu de vote, un chargé de mission sera nommé par le secrétaire aux Français de l’étranger, Christophe Frassa.  Ce dernier pourra donc offrir à Laurent Wauquiez une fédération  homogène fut ce au prix d’un … amaigrissement radical.   Mais Christophe Frassa est  un homme décidé, lui qui dans l’entre deux tours de l’élection présidentielle a  rejoint la  droite de la droite  et a écrit ne pas vouloir choisir entre la peste et le choléra.

 

La Rédaction,

Le 14/10/2018

Publicités