Les Expatriés de toutes nationalités se mobilisent aux Pays Bas

Les Expatriés de toutes nationalités se mobilisent aux Pays Bas

octobre 16, 2018 0 Par Redaction

 

Depuis près de   60 ans  une loi néerlandaise incite les expatriés à venir s’installer aux Pays Bas grâce à un avantage fiscal. Adressée aux travailleurs étrangers hautement qualifiés et répondant à des critères — comme minimum de revenus de 37.000 euros par an et des compétences spécifiques — la mesure  est une exonération de 30 % de leurs revenus  pendant les 10 premières années de résidence.   Cette période avait été ramenée à 8 ans en 2012.  Le projet de loi de finances 2019  raccourcit  la durée  à 5 ans avec effet rétroactif. 

 

Jessica Piotrowski, porte-parole de United Expats

 

Pour beaucoup d’expatriés qui avaient  fait des emprunts ou investi en prenant en compte ces 8 ans, la rétroactivité de la décision est un choc.   Certains expatriés ont calculé que leur revenu mensuel allait baisser de  800 euros par mois dès le 1er janvier  2019.  Des expatriés se sont organisés dans un collectif  United Expats.  Une pétition est mise en ligne.  Elle bénéficie du soutien d’associations patronales  et de multinationales (Delhaize, Heineken, Philips etc..)  . Cette mesure phare de l’attractivité des Pays Bas participait au modèle néerlandais.   Le gouvernement  néerlandais a voulu désamorcer la polémique en annonçant une réduction de la fiscalité sur les dividendes.

 

Par delà le débat, le fait que les expatriés s’organisent en dépassant leurs origines nationales est une avancée pour la défense des droits de tous ceux qui font le choix de vivre et de travailler dans un autre pays que le leur.  Une fois de plus, les Pays Bas font figure de société avancée

 

La  Rédaction,

 

le 16/10/2018

Publicités