Le Luxembourg, toujours champion de la richesse par habitant en Europe

Le Luxembourg, toujours champion de la richesse par habitant en Europe

décembre 30, 2018 0 Par La rédaction

L’Union européenne mesure annuellement la consommation individuelle effective (CIE) qui constitue une mesure du bien-être matériel des ménages. En 2017, la CIE par habitant exprimée en standards de pouvoir d’achat (SPA) s’est située, parmi les États membres, entre 54 % de la moyenne de l’Union européenne (UE) en Bulgarie et 132 % au Luxembourg. Dix États membres ont affiché en 2017 une CIE par habitant supérieure à la moyenne de l’Union. Le niveau le plus élevé dans l’UE a été enregistré au Luxembourg, à 32 % au-dessus de la moyenne de l’UE, devant l’Allemagne (à 22 % au-dessus de la moyenne). Ces pays étaient suivis de l’Autriche, du Danemark et du Royaume-Uni, qui tous enregistraient des niveaux situés entre environ 15 % et 20 % au-dessus de la moyenne de l’Union, ainsi que de la Belgique, de la Finlande, des Pays-Bas, de la Suède et de la France, avec des niveaux autour de 10 % au-dessus de la moyenne de l’UE.

Dans treize États membres, la Consommation Individuelle Effective par habitant se situait entre la moyenne de l’UE et 30 % en-dessous. En Italie, en Irlande et à Chypre, les niveaux étaient inférieurs de moins de 10 % à la moyenne de l’Union, tandis que l’Espagne, la Lituanie, la Tchéquie et le Portugal se situaient entre 10 % et 20 % en-dessous. Malte, la Slovénie, la Grèce, la Pologne, la Slovaquie et l’Estonie se positionnaient entre 20 % et 30 % en-dessous de la moyenne. Cinq États membres enregistraient une CIE par habitant plus de 30 % inférieure à la moyenne de l’UE. En Lettonie, en Roumanie, en Croatie et en Hongrie les niveaux étaient 30 % à 40 % inférieurs à la moyenne, alors que la Bulgarie avait une CIE par habitant plus de 40 % inférieure à la moyenne de l’Union.

En 2017, le PIB par habitant exprimé en Standarts de Pouvoir d’Achat s’est échelonné entre 49 % de la moyenne de l’UE en Bulgarie et 253 % au Luxembourg. Le résultat du Luxembourg est, en partie, liée au travail des frontaliers et au poids du secteur financier. De même l’Irlande bénéficie de l’apport des holding internationales qui y ont installé leur siège social. La France se situe juste au-dessus de la moyenne européenne mais au-dessous de la moyenne de la zone euro. Notre pays est au 11e rang.

extrait de Lorella Ecodata, lettre d’information économique confidentielle avec l’autorisation de son Président, Philippe Crevel, économiste

Publicités