Hommage à Charles Aznavour à Bruxelles : émotion, talent et … mauvais temps

Hommage à Charles Aznavour à Bruxelles : émotion, talent et … mauvais temps

octobre 27, 2018 0 Par La rédaction

Ce sont plusieurs centaines de fans de Charles Aznavour qui se sont rendus à un concert hommage place de la bourse au cœur de Bruxelles vendredi 26 octobre malgré une météo exécrable bien connue des locaux, qui l’appellent la « drache ».

De nombreux artistes ont réinterprété les classiques du maitre en présence du maire de la ville récemment réélu Philippe Close, du député Bruxellois Emmanuel De Bock, de Véronique Lederman élue française lors des récentes municipales belges et de M. Karen Israyelyan vice-ambassadeur d’Arménie et d’une délégation de l’ambassade et de la communauté arménienne en Belgique.

Les artistes, venant de 8 pays, tous bénévoles, ont été successivement présentés par Mlle Manel Mselmi, par ailleurs connue pour son engagement pour le dialogue inter-religieux auprès de Marek Halter et de l’imam de Drancy Hassen Chalghoumi.

Citons parmi eux Oliver Lord, ancien de la très populaire émission « The Voice », qui interpréta « emmenez-moi » et « for me, formidable », Francis Welna, étonnant sosie tant physique que vocal du chanteur et aussi une troupe de jeunes danseuses traditionnelles particulièrement concentrées.

L’Union des Français de Belgique et le Centre Socio-Culturel Arménien ont souhaité à travers cet événement rappeler aux Bruxellois, aux Belges, aux Français, aux Arméniens et à tous ceux qui aiment Charles Aznavour à travers le monde, qu’il nous manque déjà, et ce le soir où il était censé chanter lors d’un concert à Bruxelles.

 

 

Homme de tous les superlatifs, Charles Aznavour fut l’un des très rares artistes français à être number one au Royaume-Uni avec « She », l’un des premiers si ce n’est le premier, à parler avec tendresse et intelligence de l’homosexualité avec « comme ils disent », l’un de ceux qui furent à travers leurs chansons les témoins de leur vie avec « les comédiens » ou encore « j’me voyais déjà ».

Le plus célèbre des Français de l’étranger, le seul capable de remplir Madison Square Garden, le Royal Albert Hall et de faire des tournées en Asie, décédé à Mouriès dans les Bouches-du-Rhône le 1er octobre n’est peut-être plus, mais ses chansons sont intemporelles.

La rédaction

le 27 Octobre 2018

Publicités