Google obtient une licence de monnaie électronique européenne en Lituanie

Google obtient une licence de monnaie électronique européenne en Lituanie

décembre 28, 2018 0 Par La rédaction

La Banque centrale de Lituanie a octroyé une licence de monnaie électronique au géant américain Google. Vilnius cherche à attirer les sociétés craignant que le Brexit ne les bannisse du marché communautaire.

La concurrence fait rage dans le secteur des « fintechs » (compression de finance et technologie), les sociétés financières novatrices. Fin septembre, la France avait lancé un incubateur de start-ups du secteur baptisé « Le Swave ». Mais l’Allemagne, l’Estonie… et la Lituanie ne sont pas en reste.

Google Payment Lithuania sera maintenant « capable d’émettre de la monnaie électronique et de fournir des services de paiement afin d’assurer le bon fonctionnement de ses places de marché à travers l’Europe », a déclaré la banque dans un communiqué.

Le but est d’atirer les entreprises basées en Grande-Bretagne et qui craignent de perdre leur « passeport », permettant de fournir des services de paiement ou de monnaie électronique à leurs clients dans l’UE après le Brexit de mars 2019.

À la recherche de la prochaine capitale « fintech »

La Lituanie, pays de 2,8 millions d’habitants membre de la zone euro, espère que le Brexit l’aidera à devenir un hub nord-européen pour des sociétés financières novatrices, les « fintech ».

« Compte tenu de la prochaine scission entre le Royaume-Uni et l’Union européenne, nous recevons plus de demandes que jamais auparavant de la part de jeunes entreprises et de grandes entreprises mondiales cherchant toutes une chose : le prochain grand hub fintech », a déclaré Mantas Katinas, responsable de l’agence Invest Lithuania.

Google possède une licence de monnaie électronique en Grande Bretagne, mais son porte-parole a refusé d’indiquer si le Brexit était un des éléments pris en compte lors du dépôt de demande de licence en Lituanie.

« Nous travaillons constamment au développement de produits de paiement et au soutien de nos clients. Nous avons sollicité une licence de paiement en Lituanie dans le cadre de ces efforts, en plus des discussions en cours sur des projets dans toute l’Europe », a déclaré Adam Malczak, un porte-parole de Google.

Clément Nicolas avec AFP

Un article publié sur le site de notre partenaire

Publicités