Expatriés & ASEAN : une histoire d’amour réciproque

Expatriés & ASEAN : une histoire d’amour réciproque

octobre 9, 2018 0 Par La rédaction

Pays membres de l ASEAN en bleu foncé

L’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) regroupe le Brunei, le Cambodge, l’Indonésie, la Malaisie, le Myanmar, le Laos, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam soit 650 millions d’habitants et 9% de la population mondiale.Tous ces pays ont en commun une forte communauté d’expatriés hors de leurs frontières, en Amérique du Nord, dans le Golf Persique ou en Europe.

Le Forum Economique Mondial a tenu à Hanoi du 11 au 13 septembre un sommet sur le thème « ASEAN 4.0 entreprenariat et 4ème révolution industrielle ». Le FEM a été créé en 1971 en tant que fondation à but non lucratif dont le siège est à Genève, en Suisse. Il travaille avec des dirigeants d’entreprise, des responsables politiques, des intellectuels et des faiseurs d’opinion pour réfléchir au devenir économique du monde et à sa gouvernance.

 

 

Lors de la rencontre d’Hanoi, les participants ont estimé que les pays membres de l’ASEAN devraient concevoir des politiques appropriées pour contrôler les risques et saisir les opportunités liées au retour de leurs expatriés.La question de l’impact économique des ressources et des capacités des expatriés a été au centre d’une réflexion qui a aussi bien abordé les envois de fonds que le transfert de technologies. Les intervenants ont aussi bien évoqué la question des nombreux Philippins qui travaillent dans les pays développés (jusque dans la Silicon Valley), que celle des envois de fonds qui ont permis au Bangladesh le développement des sociétés privées pendant les années 90.

Le FEM recommande aux gouvernements des pays de l’ANSEAM de prendre des mesures pour faciliter le retour des expatriés. La qualité de l’environnement au travail et du système de sécurité sociale doivent être au cœur de ces meures.

Mais Les pays de l’ASEAM sont en train de devenir une terre d’accueil pour expatriés parmi lesquels les Français sont de plus en plus nombreux.

Brunei : 124
Cambodge : 4994
Indonésie : 4471
Malaisie : 3460
Myanmar : 813
Laos : 2137
Philippines :3136
Singapour : 14576
Thaïlande : 12974
Vietnam : 7832
total : 54.517

 

Pour le cas de la France, le transfert de fonds n’est pas  aussi important  même si de nombreux jeunes s’expatrient aussi pour trouver un travail.  L’expatriation  est pour notre pays une manière irremplaçable d’aborder un  monde en constante évolution et de gagner la mondialisation.  Une partie de notre dynamisme économique se joue aussi dans nos communautés d’Asie du Sud Est,  tout particulièrement à Singapour.

 

Lire notre article du 19/09/2018  Franchir la frontière plutôt que traverser la rue?

 

La Rédaction,

 

Le 25/09/201

Publicités