Entre nostalgie et  réalité : « LesBronzés » 40 ans après!

Entre nostalgie et réalité : « LesBronzés » 40 ans après!

novembre 22, 2018 0 Par Redaction

 

C’était il y a 40 ans en 1978.  Gigi, Jérôme, Christiane, Jean-Claude et Bernard, des Français très middle classe se croisent  au club Med d’Assinie en Côte d’Ivoire.   Les Français en plein second choc pétrolier ont ri devant cette comédie bon enfant  mais décapante de Patrice Leconte.  Une génération d’acteurs  s’imposait. Depuis ils ont fait du  chemin : Josiane Balasko, Dominique  Lavanant,  Christian Clavier, Gérard Jugnot ,Thierry Lhermitte

Des millions de Français découvraient un autre visage de l’Afrique 20 ans après la décolonisation.  Ces expatriés d’un weekend, précurseurs d’un tourisme de masse,  présentaient un village de carte postale dont la réalité était très éloignée du vécu de nos compatriotes expatriés. Jacques Foccart allait quitter la scène dont Gilbert Trigano occupait le devant.

Notre époque aime bien les anniversaires. Ils nous  permettent de nous retrouver.  Alors que les Gilets Jaunes fracturent plus ou moins notre société, toute une génération se retrouve atour  des Bronzés.

Mais qu’en est-il  du club med de Galaswinda »?  Le fim a été tourné  en Côte d’Ivoire, à Assouindé, à environ 80 kilomètres d’Abidjan.   Galaswinda  vient de ce nom.    La chanson  « Bienvenue à Galassouinda » est restée fixée dans toutes les mémoires.

 

Aujourd’hui le village de vacances est en ruines.  Le Club Med est à  a l’abandon. Il a été fermé en 2005 à causes des crises politiques en Côte d’Ivoire et de l’effondrement du tourisme. La  mythique piscine est ensablée et  la végétation a tout envahi.   Un projet de rénovation du Club Med est en cours.  Mais pour le transformer en maisons de location.

L’esprit Bronzés des années 70/ 80 c’est bien fini.  Un village pour des expatriés retraités?  ce serait plus dans l’air du temps

 

La Rédaction,

 

Publicités