Eastmed, le nouveau gazoduc stratégique entre l’Europe et le Moyen-Orient.

Eastmed, le nouveau gazoduc stratégique entre l’Europe et le Moyen-Orient.

novembre 30, 2018 0 Par La rédaction

En 2023 ; le nouveau gazoduc Eastmed transportera du gaz depuis Israël jusqu’en Europe. Les gouvernements israéliens, chypriotes, grecs et italiens ont donné leur accord définitif la semaine dernière. Il sera le plus grand gazoduc sous marin du monde, pour un coût de sept milliards, en partie financé par l’Union Européenne.

Une pierre dans le jardin des Russes et des Turcs. Une possibilité pour l’Europe de diversifier ses approvisionnements. Normalement, le gazoduc transportera le gaz du gisement israélo-chypriote. Mais peut-être pas seulement. C’est aussi l’opportunité d’un changement stratégique pour le Moyen-Orient : l’Arabie saoudite pourrait voir son gaz atteindre le terminal en Israël, ce qui éviterait le transport par bateau à travers le canal de Suez ou le contournement de l’Afrique et l’obligation de le liquéfier. Un changement considérable.

Et l’amorce d’un partenariat Europe-Israël-Arabie saoudite. De quoi changer la donne au Proche Orient, et d’avancer sérieusement vers la paix. L’intérêt l’emporte parfois sur les armes. Bien sûr, d’autres ont des intérêts différents et n’ont pas forcément envie de voir cette coopération prendre forme. Le Qatar, l’Iran, la Russie et la Turquie notamment. Les uns soutiennent le Hamas à Gaza, les autres le Hezbollah, les troisième la Syrie, et les Turcs hésitent. De quoi, il est vrai, animer bien des guerres.

Publicités