Crise au Lycée Français de Lima

Crise au Lycée Français de Lima

janvier 12, 2019 0 Par Redaction

 

Le 23 octobre dernier nous avions abordé la question délicate du Lycée Français de Lima:

“Lima, conflit entre la France et l’association de gestion locale”

L’ambassadeur de France au Pérou, Antoine Grassin, avait dû intervenir pour rappeler à l’ordre l’association de droit péruvien qui gère le lycée.

Aujourd’hui, au beau milieu des grandes vacances dans l’hémisphère sud, le lycée français du Pérou refait parler de lui. Des parents bloquent les bulldozeurs qui veulent raser le lycée. Inquiets sur la viabilité du projet de construction de nouveaux bâtiments, ils ont décidé d’empêcher la démolition des locaux actuels.

Leur action est relayée par des reportages dans les médias (presse et télévision) locaux. Le nouveau lycée ne sera pas construit avant 2024/2025.

Ce que les parents dénoncent c’est dans l’immédiat le choix de pré-fabriqués jusqu’à la livraison des nouveaux bâtiments. Selon eux ces containers n’offrent pas des conditions de travail correctes.

A plus long terme ils se demandent qui va financerla construction d’un nouveau bâtiment évaluée à +/- 15 millions d’euros.  Ce qui est bien au dessus des capacités d’auto-financement ?

Si l’ambassadeur essaie de rassurer en affirmant que le nouveau lycée sera livré dans 5 ans et non 7, il n’est pas revenu sur ses déclarations antérieures. Il disait alors que ce serait aux parents de financer la construction. Antoine Grassin n’offre pas non plus de précisions sur les conditions de travail durant une période d’un peu plus de 5 ans (la construction prendra 5 ans et débutera en 2020).

Cette semaine nous avons abordé  la question du financement de la construction de nouveaux lycées dans un article ” Bercy renforce le blocage de la construction de lycées”.

Sans l’Association Nationale des Ecoles Françaises de l’Etranger (ANEFE) qui va travailler à apporter la garantie nécessaire au projet financier ? Les locaux détruits, ne risque-t-on pas de ne pas pouvoir construire de nouveaux bâtiments ?

Antoine Grassin, Ambassadeur de France au Pérou

 

La Rédaction,

Publicités