Cotisations, prime d’activité, tarifs du gaz, taxe foncière, plus de diesel ni E95 à la pompe ! : le point sur ce qui change en octobre.

Cotisations, prime d’activité, tarifs du gaz, taxe foncière, plus de diesel ni E95 à la pompe ! : le point sur ce qui change en octobre.

octobre 11, 2018 0 Par La rédaction

Voici venu le mois tant attendu par l’exécutif… Celui de l’entrée en vigueur de la seconde phase de baisse des cotisations salariales. En clair : le montant inscrit dans la case « net à payer » de votre fiche de paie va grimper à la fin du mois.

Si au 1er janvier, la première phase de cette mesure avait pu passer plus inaperçue en raison d’une hausse concomitante de la CSG, le gain de pouvoir d’achat devrait cette fois être plus flagrant. Cette baisse des cotisations est toutefois loin d’être le seul changement qui vous attend en octobre. Tour d’horizon des nouveautés du mois pour vos finances.

Baisse des cotisations, acte II

Les cotisations salariales avaient été diminuées de 2,2 points au 1er janvier dernier. Elles le sont donc de nouveau à hauteur de 0,95 point au 1er octobre, via la suppression de la cotisations salariale d’assurance chômage. A la clé : un gain de salaire net.

Pour un salaire brut de 2 000 €, le gain par rapport à septembre sera par exemple de 19 €. Cette baisse en deux temps des cotisations avait été inscrite par le gouvernement dans la loi de Finances pour 2018, votée fin 2017.

La prime d’activité augmente

La prime d’activité, prestation qui s’adresse aux travailleurs aux revenus modestes et qui a remplacé en 2016 le RSA « activité » et la prime pour l’emploi, voit son montant forfaitaire augmenter de 20 € ce lundi.

Il s’agit du montant de base servant au calcul des primes de chacun qui passerait donc à 551,10 € pour une personne seule. « Les gains seront différents selon le niveau de ressources et la composition de chacun des foyers », nous ont précisé les équipes du ministère de la Santé. Les personnes concernées verront concrètement la couleur de cette augmentation sur leur compte à partir du 5 octobre.

Baisse de la taxe d’habitation

Dès le 1er octobre 2018, 8 foyers français sur 10 vont bénéficier d’une baisse de la taxe d’habitation sur leur résidence principale à hauteur de 30%. Elle se poursuivra l’année prochaine par une seconde baisse de 65% avant sa suppression prévue en 2020.

La vignette Crit’Air s’exporte en Bretagne 

La ville de Rennes met en place la vignette Crit’Air à partir du 1er octobre afin d’imposer des restrictions de circulation lors des pics de pollution. Les automobilistes ayant les véhicules les plus polluants ne pourront donc plus circuler dans Rennes intra-muros.

 Prix du gaz

Au 1er octobre 2018, les tarifs réglementés de vente de gaz (proposés par Engie) augmentent en moyenne de 3,25 % par rapport à ceux du mois de septembre.

La hausse est de :

– 1 % pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson,

– 2 % pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude,

– 3,3 % pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Changement d’heure

Le passage à l’heure se fera dimanche 28 octobre. A 3 heures du matin, il faudra reculer les aiguilles d’une heure, pour les ramener à deux heures. Ce sera donc une heure de sommeil en plus.

Ce pourrait être le dernier passage à l’heure d’hiver.

La Commission européenne propose d’y mettre fin.

Le dernier passage obligatoire à l’heure d’été aurait lieu le dimanche 31 mars 2019.

Chacun des 28 États membres de l’Union européenne devra, au plus tard en avril 2019, indiquer s’il souhaite appliquer de façon permanente l’heure d’été ou l’heure d’hiver.

Les carburants vont changer de nom le 12 octobre : adieu « sans plomb » et « diesel »

Rond, carré et losange : comment ça marche ?

Ces nouveaux sigles seront indiqués sur chacune des pompes à carburant ainsi que sur les pistolets, et également sur les véhicules neufs mis en vente à partir de cette date. Chaque type de carburant est désormais représenté par une forme : un rond pour l’essence, un carré pour le gazole (diesel) et un losange pour les carburants gazeux.

 

Les nouveaux étiquetages de carburants communs à toute l’UE

CRÉDIT PHOTO : ACEA

E pour essence, B pour diesel

Les essences seront nommées d’après leur taux d’éthanol : « E5 » pour les anciens sans-plomb 95 et 98 (qui contiennent 5% d’éthanol), « E10 » pour le sans-plomb 95-E10 et « E85 » pour le super-éthanol.

Pour les diesel, les automobilistes devront s’habituer à la lettre « B », qui annonce la teneur en biocarburant : « B7 » ou « B10 ». Le « XTL » désignera bientôt le diesel synthétique, non-dérivé du pétrole.

En ce qui concerne les carburants gazeux, l’hydrogène sera nommée « H2 », le gaz naturel « CNG », le gaz de pétrole liquéfié « LPG » et le gaz naturel liquéfié « LNG ».

 

La rédaction

Le 02 Octobre 2018

Publicités