Asie: mort d’un touriste français en Thaïlande

Asie: mort d’un touriste français en Thaïlande

décembre 12, 2018 0 Par La rédaction

(Photo by Romeo GACAD / AFP) / TO GO WITH Thailand-immigration-crime-rights, FOCUS by Dene-Hern CHEN and Thanaporn PROMYAMYAI

Un touriste Français de 41 ans est mort suite à une dispute avec un policier Thai, depuis démis de ses fonctions.

« Ils étaient saouls. L’enquête a montré qu’ils buvaient dans le même bar, où une querelle a éclaté » a indiqué la police Thaïlandaise. Le Français n’aurait pas apprécié les remarques du policier concernant la Thaïlandaise qui l’accompagnait. Ce dernier, comme le montre les caméras de surveillance, l’a alors suivi à la sortie du bar avant de l’abattre.

Plusieurs précédents et une invitation à la prudence pour les Français se rendant en Thaïlande

Ce n’est pas la première fois que les touristes occidentaux sont victimes de meurtre en Thaïlande. En 2014, par exemple, 2 jeunes touristes britanniques tombèrent lors d’un scénario identique : altercation dans un bar suivie de leur mort devant leur logement.

Le Quai d’Orsay classe les différentes régions de « besoin de vigilance renforcée », notamment pour la région de Bangkok et la station balnéaire de Phuket, jusque « formellement déconseillé de s’y rendre » pour la frontière nord-est, le fameux triangle d’or de la drogue, et pour l’extrême sud en proie à une rébellion locale. La Thaïlande est cependant vue comme un pays bien plus sûr que son voisin birman. Il n’est pas surprenant d’ailleurs, vu sa riche histoire et ses plages paradisiaques, qu’elle soit depuis longtemps une destination prisée des Français et des occidentaux en général.

Un enjeu stratégique important pour le régime Thaï

La Thaïlande, compte 13,000 de nos compatriotes parmi ses résidents permanents. Elle accueille par ailleurs chaque année plus de 30 millions de touristes. Une manne économique considérable et ce alors que les troubles politiques récents et l’instabilité économique qui en résulte peuvent effrayer les investisseurs. Nul doute que la junte, au pouvoir suite à un coup d’Etat en 2014, suivra de près l’enquête sur ce meurtre et cherchera à renforcer la sécurité des touristes.

 

La rédaction

12 décembre 2018

Publicités