A Luxembourg E. Macron parle d’Europe avec les Français de l’étranger

A Luxembourg E. Macron parle d’Europe avec les Français de l’étranger

octobre 10, 2018 0 Par La rédaction

 

 

Le 6 Septembre 2018, après son homologue portugais , c’était au tour du Premier Ministre Luxembourgeois d’accueillir le Président Macron dans le cadre des consultations citoyennes lancées en avril dernier.

Dans une ambiance bon enfant, les membres les plus chanceux de l’auditoire ont pu poser leurs questions de vive voix aux deux dirigeants.

L’objectif affiché d’Emmanuel Macron est de faire « vibrer cette Europe » et d’instaurer une véritable solidarité de l’Europe envers les pays constituant la porte d’entrée des migrants comme l’Italie. Pour lui, il faut répondre aux peurs en s’emparant de la question à bras le corps et en étant ferme sur les principes et les valeurs au niveau européen.

Les élèves des principaux lycées de Luxembourg ont abordé les thèmes de la réforme de l’Europe, du changement climatique et de l’application des directives européennes par la Pologne et la Hongrie. Puis ce fut le tour des citoyens luxembourgeois et français du Luxembourg de poser leurs questions.

 

 

Le Premier Ministre Luxembourgeois a émis la proposition de participer à la construction d’un parc d’énergie renouvelable en France, mentionnant qu’il était opposé au nucléaire. Le Président Français exposait clairement sa position pro-nucléaire tout en avançant le Plan climat institué par la France ayant pour objectif la réduction des gaz à effet de serre.

De concert, les deux chefs d’État ont plaidé pour le respect de l’État de droit au sein de l’Europe, pour une réforme de l’Europe afin de lutter contre l’inefficacité et l’immobilisme dans le souci de restaurer la confiance des peuples européens. Le passage à une Europe fédérale n’est pas d’actualité. Xavier Bettel n’a pas hésité à dire que lorsque les décisions ne pouvaient être prises à 28, elles devaient être prises à moins et qu’il ne devrait pas être exclu d’instaurer des coopérations renforcées sur certains sujets.

Pour Emmanuel Macron, il est primordial de faire comprendre aux citoyens européens que l’Europe doit être là pour les protéger tant au niveau social, économique qu’en matière numérique.

Une citoyenne est intervenue sur la question du manque de place dans les écoles bilingues en France pour les Français qui décidaient de rentrer du Royaume Uni en raison du Brexit.Le président Macron a tenté de la rassurer en lui affirmant que depuis son élection, des classes bi-langue et bilingues avaient été réouvertes et que la situation devrait être satisfaisante pour accueillir les expatriés. Il a également rappelé le projet de créer des universités européennes et l’objectif de pouvoir obtenir un diplôme universitaire de plusieurs universités européennes.

Après que Xavier Bettel ait rappelé que Luxembourg était une des capitales européennes avec Bruxelles et Strasbourg, la salle acquise à la cause européenne s’est levée pour ovationner les deux dirigeants politiques.

 

 

Carole Biot Stuart,Conseiller consulaire au Luxembourg

Le 07/09/2018

Publicités