La mer n’est pas une poubelle, espère l’ONU !

La mer n’est pas une poubelle, espère l’ONU !

octobre 9, 2018 0 Par La rédaction

 

Un nouveau Traité sur la Haute mer est en négociation à l’ONUafin de protéger notamment les fonds marins et la qualité des eaux. Quatre sessions de deux ans sont prévues pour aboutir à un traité sur le haute mer et les fonds marins, ce qui représente 46% de la planète.

En 1982, l’ONU avait élaboré une convention sur le droit de la merqui établissait un principe de liberté pour la haute mer aussi bien pour la navigation que pour la pêche ou le survol. Depuis le transport maritime a explosé, les pollutions aussi, tandis que les fonds marins et les biotechnologies marines apparaissent comme un gisement d’avancées technologiques extraordinaires.
Il s’agirait donc de garantir les droits d’exploitation et de protéger la biodiversité de l’océan. Pour l’instant, seules les zones maritimes placées sous l’autorité d’un Etat peuvent faire l’objet de protection en ce qui concerne la biodiversité.
Les océans commencent à être surexploités pour ce qui est de la pêche, et dégradés par la pollution, dont la pollution plastique n’est qu’un des aspects.

La richesse des fonds marins attire la recherche et les investissements, qui ont besoin d’un cadre légal international, avec pour enjeu le contrôle de l’impact environnemental des activités. C’est un chantier considérable avec de multiples défis qui laisse penser que l’avenir de l’humanité se joue sur l’eau.

 

 

Lire notre article du 25/05/2018  La Grenouille défend l’interdiction des pailles en plastique

 

La Rédaction,

 

Le  12/09/2018

Publicités