3,2 millions nouveaux résidents en Europe en 2018

3,2 millions nouveaux résidents en Europe en 2018

novembre 7, 2019 0 Par Philippe Crevel

L’Union européenne établit des statistiques sur le nombre des entrées légales sur son territoire. Pour cela elle dénombre les nouveaux permis de résidence. Ces derniers désignent un titre de séjour d’une durée d’au moins trois mois délivré à une personne non citoyenne de l’Union, pour la première fois au sein d’un des États membres. Un permis de résidence est également considéré comme nouveau si le laps de temps qui s’est écoulé entre l’expiration du permis initial et le début de la validité du suivant est supérieur à 6 mois.

Compte tenu de la définition retenue par les services européens, un peu plus de 3,2 millions de nouveaux permis de résidence ont été délivrés dans l’Union à des ressortissants extracommunautaires en 2018. Ce nombre a augmenté de 0,4 % (soit 13 000) par rapport à 2017, poursuivant la tendance à la hausse observée au cours de chacune des trois années précédentes.

Emploi et regroupement familial

Le premier facteur d’arrivée dans l’Union est le regroupement familial qui représente près de 28 % du total des nouveaux permis de résidence délivrés. La deuxième raison est l’emploi avec 27 % des nouveaux permis de séjour. Figurent en troisième position les permis de séjour liés à l’éducation (20%). Les autres raisons, dont la protection internationale, les motivations sanitaires, etc., rassemblent 24 % des permis. En 2018, la progression est imputable à l’évolution des nouveaux permis délivrés obtenus pour des raisons d’éducation (en hausse de 110 000, soit +10%) et pour des raisons familiales (en hausse de 83 000, soit +10%) alors que ceux délivrés pour des raisons liées à l’emploi et pour d’autres raisons diminuaient respectivement de 124 000 (-12%) et de 56 000 (-7%).

Pologne, Allemagne et Royaume-Uni

Les pays ayant accordé le plus grand nombre de nouveaux permis de résidence, en 2018, sont la Pologne (635 000 permis délivrés, soit 20% du nombre total des permis délivrés dans l’Union). Suivaient l’Allemagne (544 000, soit 17%), le Royaume-Uni (451 000, soit 14%) et la France (265 000, soit 8). Relativement à la population de chaque État membre, les ratios les plus élevés de nouveaux permis de résidence délivrés en 2018 par habitant ont été enregistrés à Malte (35 nouveaux permis délivrés par mille habitants), à Chypre (24) et en Pologne (17).

Ukrainiens Chinois et Indiens

En 2018, les citoyens d’Ukraine (527 000 bénéficiaires, dont près de 78% en Pologne) demeuraient ceux recevant le plus grand nombre de permis dans l’UE, devant les citoyens de Chine (206 000, dont près de la moitié au Royaume-Uni), d’Inde (197 000, dont 38% au Royaume-Uni), de Syrie (174 000, dont 71% en Allemagne), de Biélorussie (138 000, dont 92% en Pologne), du Maroc (127 000, dont 45% en Espagne), des États- Unis (120 000, dont 36% au Royaume-Uni), du Brésil (88 000, dont 32% au Portugal), de Turquie (80 000, dont 29% en Allemagne) et de Russie (75 000, dont 18% en Allemagne). Les Ukrainiens obtiennent des permis de résidence essentiellement pour des raisons liées à l’emploi, les Chinois à l’éducation et les Marocains à la famille.

Publicités